Apiculteur Châteaubriant

DE QUOI J’ME MIEL ?

Deux jeunes apiculteurs, Ewen (11 ans) et Jacky, 60 ans de plus, racontent leur passion de l’apiculture.

Apiculteur Chateaubriant
Ewen et Jacky en tenue d’apiculteur

Installés à Saint-Aubin-des-Châteaux près de Châteaubriant 44110, Ewen et Jacky sont deux voisins. Le plus jeune ayant découvert l’apiculture en septembre 2018 grâce à l’association “L’outil en Main” à Châteaubriant, et son aîné, nouvellement arrivé dans la région, voulant s’adonner à une activité en lien avec la nature.

Après avoir défriché son grand terrain où la nature avait pris le dessus depuis plusieurs années, l’idée de faire vivre cet espace intelligemment, dans une démarche écologique, allait faire son chemin. Peu à peu, l’envie de se lancer dans l’apiculture mûrit dans l’esprit de l’un et l’autre; d’abord sous forme de projet lointain, puis le projet allait mûrir peu à peu.

Mais il est difficile de se lancer dans l’apiculture seul, sans le soutien d’un apiculteur éclairé.

L’Apiculture, un savoir qui se transmet

Intervenant auprès d’enfants à “L’outil en Main”, Jean-Claude Monnier (apiculteur amateur mais très éclairé installé au Grand-Auverné) découvre dès les première séances un de ses “élèves” particulièrement intéressé: Ewen. Ce dernier attend avec impatience le mercredi suivant pour parler “ruche, abeilles, apiculture, Varoa ou miel” avec son “papyculteur”. Et le courant passe très bien entre ces deux-là ! Tant et si bien que Jean-Claude Monnier, heureux de voir cet enfant passionné comme il en a connu peu à l’association, décide de lui offrir une ruche et son essaim ! (Un grand merci au passage !)

De là, une rencontre se fera également entre ce papyculteur et Jacky, bien plus papy que “culteur”… Puis les rencontres vont peu à peu se multiplier autour de demie-journées d’échanges avec d’autres jeunes apiculteurs et le Rucher-École de Grand-Auverné formations qui entrent dans le cadre de l’ASSAD 44.

Et Jean-Claude Monnier n’est pas avare de conseils et astuces sur la passion qui les lie ! C’est d’ailleurs lui qui amène, courant avril, deux ruches et leur essaim, dont celle qu’il a offert à Ewen.

Et c’est parti pour une belle aventure douce comme le miel !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*